all4find

MARRAKECH - MAROC Organisateur de Voyages pour les Groupes

MON COMPTE MA SELECTION

Découvrir Marrakech (Maroc) > La villeUne ville aux mille surprises...

Même si elle n'est, en terme de population, que la troisième ville marocaine, Marrakech n'en demeure pas moins l'emblème du pays. Fondée il y a presque dix siècles, Marrakech était d'ailleurs connue en Orient pour avoir donné son nom au Maroc, puis pour avoir été la capitale du royaume au XVIe siècle.

Marrakech, pays de Dieu et perle du Sud

Marrakech comme « Mour » qui signifie « pays » et « Akour » qui signifie « Dieu ». Le pays de Dieu compte aujourd'hui plus de 1 000 000 d'habitants répartis principalement entre la ville historique, plus connue sous l'appellation « Médina », et la ville nouvelle représentée par Guéliz et Hivernage. Pour protéger la bien-nommée Perle du Sud, des remparts furent érigés au XIIe siècle  sur près de 10 kilomètres. Pendant cette période dominée par la dynastie almohade apparaît aussi la Koutoubia, la plus grande mosquée du Maghreb, qui longe l'avenue Mohammed-V, et le jardin de la Ménara, qui n'était alors qu'un verger.

Un fort attachement à la France

Bien qu'influencée historiquement et géographiquement par l'Espagne, Marrakech l'est aussi par la France. Sous protectorat français en 1912, la ville perdra son statut de capitale par la faute du maréchal Lyautey, alors commissaire résident général. Mais elle gardera la langue française comme langue la plus pratiquée et les relations amicales et diplomatiques, comme le montre notamment le jumelage entre Marrakech et Marseille. Des Français et des étrangers qui, outre le climat propice à l'ensoleillement, n'aiment rien moins que l'accueil chaleureux qui leur est à chaque fois réservé.

 

Si le Maroc en général et Marrakech en particulier ont toujours su s'adapter au modernisme, la tradition n'en demeure pas moins essentielle pour conserver l'âme de la ville. Plusieurs festivals rendent d'ailleurs hommage à la diversité des influences et aux valeurs ancestrales. Le festival des Arts Populaires est certainement le plus célèbre d'entre eux pour plusieurs raisons. D'abord par sa tradition orale, très répandue dans le monde arabe, puis pour son ancienneté (il fut créé en 1959 par Mohammed-V) mais aussi par sa renommée internationale. Danses, chants, contes, produits artisanaux : tous les ingrédients sont réunis pour faire perdurer ce succès.
S'ils apparaissent au premier abord moins grand public que le festival des Arts Populaires, d'autres festivals restent incontournables : dans la seconde moitié de janvier, c'est d'abord « On Marche »,  consacré à la danse, qui ouvre l'année culturelle. En mars, « Mad Jazz » prend le relais avec son flot de musiciens. Enfin, en juillet, le « Sun Festival » donne la part belle à la jeunesse au gré d'expositions, de conférences, d'ateliers, de concerts et d'autres évènements disséminés sur toute la cité.
Autre manifestation récente et dont la popularité ne cesse de croître : la Biennale Arts in Marrakech, rendez-vous le plus important de l'art contemporain au Maroc. L'art contemporain que l'on retrouve bien sûr au sein du Musée de la Palmeraie à travers des collections de photographies, peintures, sculptures et autres installations.
Enfin, il ne faut surtout pas oublier le Festival international du film qui réunit chaque année de grands noms du cinéma, notamment pour rendre hommage à cette ville qui accueille de nombreux tournages internationaux.